Notre conseil d'ami:
Entrez votre adresse email et nous vous enverrons notre magazine hebdomadaire par mail avec un contenu frais, excitant et profond qui enrichira votre boîte de réception et votre vie, semaine après semaine. Et c'est gratuit.
Oh, et n'oubliez pas "d'aimer" notre page Facebook aussi!
Imprimé de fr.chabad.org

La cuisine cachère

La cuisine cachère

E-mail

Même le plus infime résidu ou « goût » d’une substance non-cachère rendra un aliment non cachère. C’est pourquoi il n’est pas suffisant d’acheter de la nourriture cachère. La cuisine, elle aussi, doit être « cachère », c’est-à-dire que tous les ustensiles de cuisson et les surfaces de préparation sont utilisés exclusivement pour des aliments cachères et que des réchauds, casseroles, couverts, plats, nappes et plans de travail différents sont employés pour le lait et la viande.

Un principe de base est que lorsqu’un aliment chaud entre en contact avec un autre aliment ou un ustensile, l’aliment ou l’ustensile en absorbera le « goût ». Des aliments ou ustensiles froids peuvent, dans certaines circonstances (lorsque l’aliment est épicé ou salé, est coupé avec un couteau ou demeure dans l’ustensile pendant une certaine période), également transmettre leur « goût ». Ainsi, des aliments préparés dans une cuisine ou une usine dans laquelle de la nourriture non-cachère est aussi préparée seront invariablement non-cachères également (à moins que le goût absorbé dans les ustensiles, surfaces, etc, soit d’abord extrait par un procédé spécial de « cachérisation »).

© Copyright, all rights reserved. If you enjoyed this article, we encourage you to distribute it further, provided that you comply with Chabad.org's copyright policy.
EN CE MOMENT SUR FR.CHABAD.ORG